22/05/2013

La saison 2013 du « Batifer Triathlon Saint-Hubert »

Une nouvelle structure… un nouveau nom : Batifer Triathlon Saint-Hubert (BATSTH)

Le nom officiel du club est devenu : « Batifer Triathlon Saint-Hubert ». Le club, à présent constitué en ASBL autonome, continue à grandir en sagesse. Il s’est doté d’un comité… et d’un nouveau président en la personne de Serge Martinet.

Le partenariat avec la société « Batifer » de Mr Feyfer est devenu tellement étroit que le club à pris le nom de notre sponsor principal… les triathlètes du club sont donc devenus officiellement des « Batifer ». Sachez que sans l’aide de « Batifer », compte tenu de l’adhésion demandée à nos membres, les locations « piscine » et les frais d’encadrement, jamais ne sauraient être honorés.

L’intérêt suscité par notre sport et par notre club nous a permis de trouver en la personne de M. Jean Claude Gosse un nouveau mécène qui met à notre disposition un véhicule « Seat » qui suivra toutes les courses du team.

La philosophie du club… reste inchangée !

Le triathlon a parfois été défini comme un « sport à part entière et entièrement à part », le Batifer Triathlon Saint-Hubert pourrait lui aussi être catalogué de la même manière car il s’efforce de donner au triathlon, sport éminemment individuel, une dimension sociale et collective toute particulière. Les membres du « Batifer » font partie d’une équipe !

Le « Batifer Triathlon » veut aussi « boucler la boucle » en étant présent à tous les niveaux du monde du triathlon :

- il forme les jeunes (ils sont plus d’une vingtaine : iron kid, jeunes et junior),

- il organise des compétitions (rando-triathlon et « cross triathlon »)

- il participe à toutes les sortes d’épreuves proposées dans et autour du « triple effort »

… et ce pour tous les niveaux de performance : du débutant… aux candidats à l’Iron man d’Hawaï… de manière régionale et internationale !

… ce sont donc près de 70 triathlètes qui gravitent dans la sphère du triathlon au BATSTH.

Les organisations du club : du neuf !

Cette saison 2013, le « Batifer Triathlon », avec le soutien de la « Province de Luxembourg », innovera en organisant les premières « randos triathlons » en Belgique. Le principe : offrir à tous un triathlon ! Un plan d’eau ou une piscine sont mis à disposition, un parcours VTT est balisé ainsi qu’un circuit de course à pied. Le « rando-triathlète » choisit sa distance (de 150m-4km-1km  à 500m-20km-5km), il démarre quand il le désire (un créneau d’une heure lui est proposé), seul, en groupe, avec des amis, avec ses enfants et effectue son triathlon en toute quiétude (son vélo est gardé sous surveillance). Pas de classement, pas de stress, aucune crainte d’être dernier ou d’être ridicule !... plus aucune raison donc de ne pas essayer un triathlon !

Cinq rendez-vous seront proposés (Jamoigne le 25 mai, Neufchâteau le 23 juin, Libramont le 7 juillet, Bertrix le 28 septembre et Bastogne (date à définir) : ces cinq rendez-vous témoignent de l’envergure que le Batifer Triathlon » envisage dans un futur plus ou moins proche !

Le 7 juillet, le Batifer Triathlon organisera une épreuve de « Cross Triathlon à Libramont ».

Le « cross triathlon » est une épreuve dont la partie cycliste se fait en VTT. Ce cross triathlon se fera sous forme de contre-la-montre : les concurrents partiront par vagues de 6, toutes les minutes pour les 400 m de natation, 16 km de VTT et 4 km de course à pied. La natation se fera dans l’étang jouxtant le terrain de football… les circuits VTT et à pied serpenteront à travers le bois de Bonance. Le « cross » triathlon se veut ouvert à tous et toutes en laissant également place aux équipes relais (un nageur, un VTTiste, un coureur).

Et enfin, le plus proche de nous, le 26 avril prochain à Suxy, le BATSTH met sur pied son second « Run & Bike », dans le cadre du challenge LGA.

Les triathlètes

Il est évident que, dans l’optique qu’a pris le club, tous et toutes ont la même valeur ! … un égal respect est alloué à chacun des triathlètes Batifer !

Toutefois, certains d’entres eux mettront la barre plus « haut » : petit tour d’horizon sur les prétentions affichées… voici 10 triathlètes par ordre alphabétique des prénoms !

Mais d’abord, je retiendrai un (une) anonyme dont l’objectif de la saison est de terminer un premier D.O. avec le sourire : une belle image de l’esprit Batifer.

Benoit Gigot, transfuge du vélo, après une première saison d’apprentissage, fera le grand pas en participant à son premier triathlon distance « iron man » : ce sera à Vichy le 1er septembre.

Emilie Lacourt, affiche ni plus ni moins l’ambition de gagner son ticket pour Hawaï en visant la première place à Wiesbaden le 11 août !

Guy Swertvaegher, entre dans la catégorie des « vétérans  B » (+ de 50 ans) : à chaque course il envisagera la « gagne »… ou le titre mis en jeu !

Hans Van den Buverie, dans son programme, il a surligné le triathlon « longue distance » de l’Alpe d’Huez… la parcours vélo l’amènera peut-être dans le top 10 !

Jérémy Demars, il a franchi un cap lors du triathlon du Verdon en octobre dernier, lui aussi sera de la partie à l’Alpe d’Huez, avec des ambitions bien affichées !

Lucie Lejeune, les yeux déjà rivés sur le longue distance, elle tentera de ramener une (des)médaille(s) « nationale(s) » pour sa bonne année chez les jeunes A (16-17 ans).

Mathieu Louis, il continue sa progression… elle passera également par l’Alpe d’Huez, la lutte sera chaude dans les virages de l’Alpe !

Tom Van den Buverie : l’objectif est clair et net : Hawaï en remportant Wiesbaden… et le meilleur classement possible aux championnats d’Europe de complet à Vichy.

Valérie Grégoire : … on en revient encore à l’Alpe d’Huez… de la montagne en vélo et en course à pied : cela lui convient parfaitement … et pourquoi pas grimper sur le podium final ?

Yannick Antoine : lui aussi a clairement défini son objectif 2013 : ce sera « l’Iron man » de Franckfurt afin d’y obtenir son sésame pour Hawaï.

Les épreuves « phares »

L’esprit « club » se manifeste surtout dans le choix de la participation commune à certaines épreuves.

Cela débutera le 4 mai à Pont-à-Mousson, pour un triathlon « distance olympique », où une petite vingtaine de Batifer remettront le pied au cale-pied !

Plusieurs épreuves pourront être cataloguées comme « épreuves phares » pour le BATSTH :

Par ordre chronologique, les épreuves où les Batifer seront spécialement à suivre :

Le 5 mai : Ruddervoorde : championnats de Belgique de duathlon.

Le 26 mai : Zwevegem : championnats de Belgique de triathlon « jeunes et junior(e)s »

Le 1er juin : Belfort, championnats du Monde de triathlon longue distance où le club se représenté par Régis Lacourt (+ de 55 ans), Stéphane Mohy et Lénaïc Thiry (nouvelles recrues du club) ; et Troyes (1/2 triathlon)

Le 15 juin : Cambrai, moyenne distance.

Le xx juillet : Yannick Antoine et Phil Saussus seront au départ de l’Iron man de Frankfort

Le 24 juillet : l’Alpe d’Huez, les « Batifer » déplacent la « grosse équipe », en quantité et qualité !

Le 11 août : championnats d’Europe de demi triathlon à Wiesbaden, sélectif pour Hawaï !

Le 15 août, Olivier Delait représentera le club pour son 4ème Embrun Man !

Le 1er septembre : championnat d’Europe de « complet » à Vichy et le « half » où nous

Début septembre, l’incontournable triathlon XL de Gérardmer

En octobre, le « Nature man » du Verdon

… sans oublier les épreuves belges : La Roche, Bilzen, Eupen…

Toutes ces courses feront l’objet de reportages dans les colonnes de

« L’Avenir du Luxembourg » par l’entremise de notre ami Vincent Goffinet

 que nous remercions à l’avance !

 

19:23 Écrit par Gros lolo dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.